Pro

Camille Judet Chéret nous explique comment elle utilise la musique avec ses chevaux

Mar 14, 2017

grey circle article

Découvrez l’interview vidéo de Camille Judet Chéret, cavalière professionnelle de Dressage de 27 ans, qui sort en concours nationaux et internationaux. Découvrez l’usage qu’elle fait de la musique avec ses chevaux.

Temps de lecture : 2 min

Découvrez l’interview en vidéo

Quelle est l’utilité de la musique ?

En concours, elle utilise la musique pour concentrer ses chevaux et les mettre dans une bulle. Chez elle, la musique lui permet plutôt de travailler la notion de rythme. L’objectif étant de conserver la même cadence lors des variations d’allures ou au sein des différents exercices.

Sa technique : choisir la musique dont le rythme lui parait optimal pour l’exercice donné et s’y adapter une fois à cheval.

Horsecom, la 5ème aide naturelle ?

Le Horsecom diffuse de la musique tout au long de ses séances. La musique joue le rôle de métronome et finit par se faire oublier. Cette omniprésence discrète permet à Camille de se concentrer uniquement sur la technique (position, attitude du cheval, exécution de l’exercice) tout en ayant l’assurance d’être parfaitement calée sur un tempo donné et de pouvoir détecter la moindre sortie du rythme de référence.

La musique et le dressage

Selon Camille, il y a deux points clef dans cette discipline : la discrétion des aides du cavalier et la précision de la réponse du cheval à ces aides. La musique, en concentrant d’avantage le cheval, va lui permettre d’être plus réceptif aux demandes du cavalier qui lui paraîtront plus claires. Il y répondra donc mieux et plus rapidement.

L’importance de l’harmonie cavalier/cheval

Cette harmonie est d’une grande importance quelle que soit la discipline pratiquée. En dressage, plus le niveau augmente, plus l’effort demandé est important – aussi bien techniquement que physiquement. Les demandes du cavalier au cheval vont être de pus en plus pointues et subtiles. Il est donc primordial que ce dernier soit parfaitement connecté avec son cavalier afin que le couple évolue de façon harmonieuse et agréable à regarder.

Parler à son cheval, une aide de taille ?

Camille parle énormément à tous ses chevaux. Au travail, le Horsecom lui permet de parler au cheval sans déranger les autres cavaliers et surtout, sans que sa voix soit perdue dans le bruit environnant. Le Horsecom est un outil de travail qui allie l’utile à l’agréable : il permet à Camille d’être plus précise mais aussi plus proche de ses chevaux.

Vous aussi rejoignez nous en postulant à l’offre Pilote d’essai !