Article

Bien détendre en musique avec Marine et Diva

Avr 6, 2018

grey circle article

Marine caresse diva avant sa séance en musique avec Horsecom

Marine monte en musique depuis maintenant 5 ans et c’est pour elle et son ancienne jument Roquépine, que le kit Horsecom a été développé. Elle nous explique aujourd’hui comment elle détend Diva, sa jument de 5 ans, avec l’aide de la musique.

Temps de lecture : 2 min

Avant la séance

Pour une bonne détente en musique, je commence dès la préparation avec de la musique classique. La musique lui permet d’être dans sa bulle, d’être détendue et calme pendant la préparation. Elle me le fait d’ailleurs savoir car elle a les yeux à demi fermés, l’encolure basse et semble dormir.

En exterieur

Une fois à cheval, je continue avec de la musique classique. Je la marche minimum 20 min pour bien chauffer son dos et qu’elle ai le temps de chauffer tous ses muscles. Je fais généralement le tour des écuries 2 fois, elle est en extérieur donc plus dynamique qu’en carrière et grâce à la musique elle reste beaucoup plus calme et concentrée.

Lorsque que je rentre en carrière, je passe sur une musique de pas adapté à son BPM afin de commencer à travailler les changements dans l’allure du pas. Je déchausse les étriers et en fonctions des musiques je l’aide en l’accompagnant avec mon bassin dans les changements. Le but est de l’avoir concentrée sur la musique tout en restant dynamique mais calme.

Après le pas

Une fois que les 2 musiques de pas se terminent, je passe sur des musiques de trot. Le but de la détente au trot c’est de la laisser se caler sur les musiques de trot. Je choisis des musiques adaptées à son BPM au trot. Je ne l’embête pas dans la bouche au trot, je la laisse se tendre sur son mors tout en restant vigilante. Je veux qu’elle se pousse et qu’elle prenne du rebond sans être au trot allongé à plat.

Marine et diva au pas dans la carrière pendant leur détente avec Horsecom

 

Après ces 2 musiques de trot, je passe au galop. Pour la détente au galop toujours comme au trot. Je cherche à la délier sans trop intervenir sur son avant main. Elle doit apprendre à se tenir sans mes actions et à se caler sur le rythme de la musique. Au galop c’est le plus compliqué, c’est l’allure ou elle à dû mal à rester concentré et calme. C’est pour cela que je lui demande beaucoup de changements dans l’allure afin de la garder avec moi.

Après cette détente aux 3 allures en musiques, je commence le travail à chaque allure maintenant que tous ses muscles sont chauds et prêt à être sollicités.