Témoignage

La musique adoucit le nouvel ami de Johanna

Août 9, 2017

grey circle article

Johanna, pilote d’essai, nous explique comment le Horsecom lui a permis, à elle et au cheval dont elle s’occupe, de vivre une rééducation tout en confiance.

Temps de lecture : 2 min

Présentations

Il y a quelques semaines, je m’occupais de plusieurs chevaux comme étant nourrice. L’un d’entre eux était en rééducation et je devais le monter 30min par jour au pas. Un cheval assez impressionnant et imposant avec son caractère. Cela fait 4 ans que je monte uniquement mes chevaux, alors monter un autre cheval ne me rassurait pas du tout.

Johanna et son cheval alezan marche à contre courant d'une rivière

Début complexes

Les premiers jours étaient plutôt compliqués, j’étais très impressionnée et j’avais peur de m’imposer. J’avais clairement du mal à garder le contrôle et très vite, j’ai pu en voir de toutes les couleurs et ma peur grandissait. Puis j’ai eu l’idée de tester le Horsecom sur ce cheval. Ce que nous avons donc fait avec l’accord de sa propriétaire.

Avec le Horsecom

Au début où je m’occupais de lui, il avait du mal à tenir en place au pansage surtout au moment où on ne s’occupe pas de lui comme quand on change de brosse ou quand on va chercher la selle. Avec le Horsecom au pansage, j’ai eu un cheval qui ne bougeait pas d’un poil et qui profitait de la musique, il a vraiment adoré les musiques au piano et s’endormait même dessus !

 

Johanna et son cheval alezan de côté dans la rivière

 

Pour notre sortie quotidienne avec 10min au pas, 10min dans une rivière puis 10min de pas. Il n’a pas bougé d’une oreille et continuait de se laisser bercer par la musique. Il n’a même pas bronché pour rentrer dans la rivière alors qu’il y avait plusieurs personnes autour qui y jouaient. Alors que sans le Horsecom, je devais plutôt m’imposer ce qui était difficile. Et le retour s’est également fait dans un calme olympien, pour la première fois depuis que je m’occupais de lui.

Johanna et son cheval alezan tête haute marche dans la rivière

Effets ressentis

D’habitude il cherche une petite blague à me faire, mais il a préféré se mettre dans sa bulle avec le Horseccom en me laissant rentrer dans cette bulle avec lui également. J’ai enfin senti une confiance mutuelle et je pouvais être détendue sur son dos. On était sur notre petit nuage tous les deux et c’était un réel bonheur. J’ai gardé tout le long de sa sortie et de ses soins, des musiques très calmes et douces. Je pense que les musiques qui bougent n’étaient pas une bonne idée pour l’attitude que je voulais obtenir de lui. Il s’est montré très réceptif au Horsecom pour mon plus grand bonheur.