Témoignage

Ullote devient plus légère grâce à la musique

Mar 18, 2018

grey circle article

Romane et Ulote trottent à main gauche rênes longues dans une pature avec le kit Horsecom

Johanna, pilote d’essai, a fait tester le kit Horsecom à Romane et sa jument Ullote cet été. Elles nous racontent toutes les deux les bienfaits qu’elles ont pu constater lors de cette séance.

Temps de lecture : 2 min

Je m’appelle Johanna, je suis cavalière indépendante et je possède mes deux chevaux chez moi. Je suis pilote d’essai depuis le mois de mars 2017 et le Horsecom m’a beaucoup apporté dans mon travail avec mes chevaux.
Aujourd’hui c’est au tour de Romane et Ullote d’essayer le Horsecom. Je connais ce couple depuis leur début, elles ont toutes les deux beaucoup de capacités, forment une belle équipe et peuvent aller loin.

Voici le témoignage de Romane

Je m’appelle Romane, je suis cavalière de CSO amateur. J’évolue avec ma jument Selle française de 9 ans depuis un peu plus de deux ans. Ayant déjà participé à un stage basé sur le travail de la cadence en musique avec ma jument très réceptive, j’étais intrigué de voir si le Horsecom pouvait être une continuité de ce travail.

Le problème

Ullote est une jument à l’écoute mais qui a tendance à devenir très froide à la jambe sur le plat, et à se transformer en vraie lionne en piste. Malgré tout, elle est plutôt à faire le strict nécessaire mais elle est très volontaire quand il s’agit de tester de nouveaux exercices et à sortir de sa zone de confort.

Romane et ulote au galop à main gauche avec le kit Horsecom

La séance en musique

Ce test du Horsecom a été plutôt agréable pour nous, j’ai entrepris une détente classique afin de pouvoir percevoir les changements grâce au Horsecom. J’ai vraiment vu quand une musique lui plaisait, elle était tout de suite plus légère dans les mains et elle engageait plus sans que j’ai besoin de la soutenir avec mes jambes.

Nous avons fait quelques exercices de galop à faux en fin de détente, et à main gauche où elle peine d’habitude, la musique nous a motivés et elle était bien plus volontaire que d’habitude.

Bilan

Dans l’ensemble, cette bulle que crée le Horsecom est un outil pour apprécier encore plus les séances avec son cheval mais également aider à recevoir plus d’implications de la part de sa monture lors d’exercices plus difficiles.

Néanmoins, je pense qu’il faut plusieurs séances pour pouvoir déterminer les musiques qui conviennent le mieux au couple et se constituer des playlists sur mesure pour optimiser les résultats. »

Romane et Ulote au trot à main droite avec le kit Horsecom

Le point de vue extérieur de Johanna

Romane m’avait parlé de sa difficulté à avoir l’impulsion souhaité sur le plat. Surtout que les fortes chaleurs du mois de juillet n’aident en rien du tout. Les musiques qui plaisaient ou non à Ullote se voyait clairement également de l’extérieur.

Si la musique lui plaisait, Ullote était très volontaire et légère et je pouvais voir Romane également plus légère car elle n’avait plus besoin de la porter dans ses jambes, elle était plus à l’aise. Alors qu’au contraire, si la musique ne plaisait pas à Ullote, elle se faisait tout de suite plus lourde, moins volontaire, elle avait perdu toute sa légèreté, et je voyais également Romane tout de suite remise à l’effort à devoir la porter dans ses jambes.

Le style de musique d’Ullote ne plaisait pas forcément à Romane car Ullote n’aimait que les musiques un peu vieilles du style années 80 à l’exception de « Can’t Hold Us » de Macklemore et Ryan Lewis. Mais Romane a su s’adapter et elles ont quand même réussi à être toutes les deux dans leur bulle ensemble. Peut-être que le plaisir d’avoir une jument bien plus légère lui a donné goût aux musiques des années 80.

Ullote a également apprécié les musiques de The Piano Guys, qui sont clairement adoptées par tous les chevaux.

La playlist de Romane et Ullote

« Le vent nous portera » de Sophie Hunger.

« Macarena » de Los del Rio.

« Eye of the tiger » de Survivor.

« Love me do » de The Beatles.

« Message in a bottle » de The Police.

« I saw her Standing there » de The Beatles.

« Don’t be cruel » de Elvis Presley.

« Can’t hold us » de Macklemore et Ryan Lewis.

Pour aller plus loin :

Vous voulez en savoir plus sur l’équitation en musique ?

Vous souhaitez vivre l’expérience Horsecom ?