Témoignage

« Cette bulle rassurante que l’on cherchait depuis si longtemps… »

Avr 14, 2017

grey circle article

Temps de lecture : 3 min

Notre histoire

Thunder de Mandres, hongre Selle Français de 9 ans, avec qui je trace ma petite route depuis qu’il a 3 ans, a un caractère aussi calme qu’affirmé et reste un grand enfant. Il est toujours prêt à jouer, à bien faire mais peut tout aussi bien paniquer face à ce qu’il ne connaît pas.

Après des débuts hésitants en concours, nous nous sommes rapidement rendu compte que nous nous adorions, seulement il manquait un petit quelque chose à notre couple : la confiance. Je n’arrivais pas à le concentrer correctement (en concours comme en ballade).

Dés que nous sortions de nos 4 murs c’était la tension. Tout se raidissait : la bouche du cheval, son dos, mes mains, mes jambes… Je savais que tout cela venait de moi. Nous avons décidé de laisser les terrains.

Depuis mi décembre 2016, nous avons déménagé dans de toutes nouvelles Ecuries à Cormicy (51) pas loin de Reims. Par conséquent ; nouvelles écuries = nouveaux environs = nouvelles bases pour nous deux?

 –

La découverte et la préparation

C’est au Salon du Cheval 2016 de Paris que j’ai découvert le Horsecom.

J’ai tout de suite compris que c’était certainement LE moyen de flotter sur la même longueur d’onde que mon grand. Alors je me suis lancé !

– –

le détail en cuir du bonnet horsecom

Le bonnet de Thunder

 –

Après 2-3 tests, j’installe le Horsecom directement pendant le pansage car je sais que si la bulle doit se refermer sur nous deux, c’est dés le début. Je commence tout simplement par la playlist « Détente » proposé et cela fonctionne très clairement. Il ne dort pas non plus, mais je le sens apaisé. Lui qui habituellement peut gigoter un peu au passage de l’étrille sur les flancs, reste patient.

 –

Notre sortie

C’est donc en extérieur que j’ai décidé d’utiliser pour la première fois le Horsecom. Pour un premier test, c’est la playlist « Pas » qui nous accompagnait.

Nous empruntons pour la première fois les chemins de notre nouveau chez nous. C’était un bon test car les éléments étaient réunis pour éveiller de l’inquiétude du côté de Thunder, et par conséquent du mien aussi.

Grâce au Horsecom, j’avais avec moi un cheval léger dans la bouche, beaucoup plus à mon écoute et je pouvais sentir la décontraction se transmettre entre nous deux. Sans ce lien renforcé par le Horsecom, nous serions certainement tombés dans nos travers habituels de panique.

 –

Bilan

Dire que celui-ci est positif est un euphémisme… Je suis très content de ce produit et n’ai qu’une hâte : pouvoir l’utiliser dans plein d’autres situations et explorer de fond en comble les playlists proposées.

Il me permet de travailler sur mon stress, celui de mon cheval et surtout notre concentration. C’est certainement grâce à cette bulle dont j’aime terriblement la présence que j’ai repris cette année une licence compétition amateur… To be continued !

 –