Témoignage

Violette C : Pourquoi le Horsecom ?

Juil 26, 2016

grey circle article

J’ai découvert le horsecom par hasard… Etant cavalière de CSO et propriétaire d’une écurie et d’un centre d’insémination je n’ai pu passer mon chemin…

——————

De plus étant musicienne et avec une maman professeur de piano, une tante soprane chantant dans une grande chorale Lyonnaise et mon oncle étant un très bon guitariste ce produit rassemblait mes deux passions.

——————

Le calme et la sérénité

Cela fait déjà bien longtemps qu’il y a de la musique classique en continue dans mes écuries et que les gens lui trouvent une atmosphère particulièrement calme…

En effet, les chevaux sont encore bien plus sensibles que l’humain et avec une ouïe tellement plus développée… Le Horsecom permet alors de vraiment les plonger dans le calme lors de la préparation ou de soins parfois délicats, le cheval est vraiment « dans sa bulle ».

Alors bien-sûr ce n’est pas non plus une baguette magique cela demande du temps mais c’est un très bon outil.

——————

 Les chevaux très délicats y trouvent immédiatement du confort.

Ayant plusieurs chevaux à monter par jour j’ai constaté le résultat est vraiment flagrant et immédiat. Les bienfaits ce sont vérifiés sur des chevaux très chauds et délicats sous la selle. Il était d’habitude très inquiets par l’environnement extérieur mais cela n’est plus le cas avec le Horsecom.

Violette et une cavalière, à cheval avec un horsecom chacune

Pour ma part, ma jument a un passé un peu compliqué et une très grosse peur du cavalier. Après des périodes de repos la reprise est souvent très compliquée. La jument est chaude et très inquiète ce qui n’a pas été le cas. Ca été un précieux gain de temps pour la remise au travail.

Pour les chevaux avec un tempérament plus placide, il faut un peu plus de temps pour en sentir un véritable effet. Mais le confort est tout de même là.

——————

Et pour le cavalier ?

D’un point de vue extérieur je trouve que cela apporte de la rigueur aux cavaliers. Cela aide principalement ceux qui ont des soucis de rectitude dans l’allure. De plus, cela l’oblige à se caler sur la rythmique et donc à être plus rigoureux sur la régularité de la cadence de son cheval.
De façon générale, l’attitude du cavalier est meilleure.