Article

Top 10 des effets du Horsecom

Mai 24, 2017

grey circle article

Temps de lecture : 2 min

1. L’effet bulle : une concentration optimale

Oui. Le Horsecom est une aide à la concentration. Plusieurs de nos clients ont témoigné qu’ils ont vraiment ressenti l’effet bulle : le cavalier et le cheval sont dans une symbiose de travail plutôt rare et qui dure dans le temps. Sans pour autant être isolés de l’environnement extérieur, les utilisateurs du Horsecom notent une réelle concentration naturelle.

2. Sur la même longueur d’onde

Comme le Horsecom comprend des oreillettes pour le cheval et une pour le cavalier, pendant son utilisation, le couple est sur le même rythme de musique. On peut parler de véritable connexion grâce à la musique. De plus, le micro de l’oreillette cavalier donne la possibilité à celui-ci de parler à son cheval avec une voix plus douce.

Kevin Staut à cheval à trois quart de dos avec le horsecom

3. Cadence et « Cadanse »

Qui n’a jamais apprécié un bon beat ? C’est l’effet le plus surprenant du Horsecom. Les cavaliers qui utilisent le Horsecom ressentent une vraie différence dans l’allure de leurs chevaux. Les chevaux ne cherchent pas à accélérer mais leur amplitude augmente et ils se calent sur le tempo de la musique. Au ressenti, ils ont juste l’impression d’être sur un cheval de Grand Prix qui danse…

Conseil : Pour bien ressentir le changement de cadence, identifiez les musiques adaptées à votre cheval

4. Relaxation de l’esprit

La musique et ses bienfaits sur les animaux ont été prouvés par plusieurs études. Mais dans les faits, nos Pilotes d’Essai ont vu leurs chevaux se détendre de leurs propres yeux. Les qualificatifs qui reviennent souvent : sérenité, douceur, “zenitude”, bien-être, patience, détente

5. Relaxation du corps

Si le Horsecom est efficace sur le moral du cheval, il l’est également sur son physique. Les chevaux ayant affaire au Horsecom sont plus détendus et déliés dans le travail en extérieur. Nos clients notent un  relâchement musculaire qui permet aux chevaux de mieux travailler, de travailler “dans le bon sens” sans creuser le dos.

Margaux et sa jument : adeptes du Horsecom et du loisir

6. Communication toute en douceur

Avec le micro du Rcom (oreillette cavalier) pas besoin de hausser le ton. En prenant sa voix la plus douce, le cavalier peut parler à son cheval et sa demande sera beaucoup mieux reçue. L’alliance de la musique et de la voix du cavalier peut faire des miracles comme nous l’explique Isabelle dans son témoignage.

7. La musique comme muse

La musique est un art, elle donne donc forcément de l’inspiration. Un cavalier qui apprécie tout particulièrement une chanson va pouvoir la faire partager à son cheval et voir si celui-ci apprécie également. Par la suite, soit il cherchera d’autres chansons, soit il cherchera des exercices adaptés à la musique qu’il a sélectionnée.

8. Motivé ! Motivé !

Voir son cheval faire des progrès est une réelle source de motivation pour son cavalier. Cela donne envie de continuer à faire des progrès, de suivre l’évolution de son cheval avec et sans le Horsecom. Avoir un cheval réceptif à la musique et au concept Horsecom pousse le cavalier innover dans sa démarche équestre.

Marine ajuste le hcom sur le bonnet d'une cheval à l'attache

9. Apprendre à jouer

La musique est une nouvelle façon de travailler son cheval. Elle apporte de la pédagogie ludique qu’il est dur de trouver autrement. Le travail avec son cheval peut devenir un jeu en regardant ses réactions face à telle ou telle musique. Dans les retours que nous voyons, les musiques récoltant les meilleurs suffrages sont : la musique classique en générale, Bruno Mars, Ed Sheeran, Pharell, Beyonce et Rihanna.

10. Et pour finir, le plaisir

Tout simplement le plaisir ! L’équitation c’est avant tout le partage avec un animal. Le Horsecom a pour vocation d’être la source d’une complicité cheval-cavalier renforcée. Avec des séances qui se passent de mieux en mieux, le plaisir que l’on peut avoir à être avec son cheval n’en est que décuplé.