Article

Vos TOP questions sur l’équitation en musique !

Sep 15, 2017

grey circle article

Nos cavaliers se posent souvent des questions lorsqu’ils entendent parler du Horsecom pour la première fois : effets sur leur cheval, prise en compte de ses spécificités, à quel rythme l’utiliser…

Nous avons compilé les interrogations qui reviennent le plus souvent – et y avons bien sûr répondu !

« Mon cheval va-t-il s’habituer à être monté en musique ? Et si oui, ne sera-t-il pas encore plus nerveux quand il n’aura pas l’appareil ? »

Le Horsecom doit être utilisé comme une aide pour améliorer la décontraction, la concentration, la cadence ou la connexion. En fonction de la problématique que vous souhaitez résoudre et de son degré d’intensité, vous devrez d’adapter votre utilisation du produit. Si vous avez un cheval extrêmement sensible, qui a besoin au départ du Horsecom à chaque séance, n’hésitez pas à vous en équiper. Travaillez petit à petit, associez à vos séances des habitudes, des actions, des gestes quotidiens pour que le cheval associe ces derniers à quelque chose de relaxant. Par la suite, vous pourrez essayer d’utiliser votre Horsecom une fois sur deux ou dans d’autres situations (par exemple : pour les transports, ou pour une balade relaxante en musique).

Marine tient le cheval avec un bonnet Horsecom par le licol

Sachez utiliser le Horsecom à la fois quand vous êtes en difficulté mais également pour un moment de plaisir. De cette manière, votre cheval apprendra à mieux gérer ses émotions – notamment en concours. Et vous aurez toujours votre Horsecom à disposition en cas de besoin (comme on utilise un stick ou des éperons pour l’impulsion, la voix, ou ses jambes). On n’utilise pas ces aides en permanence sinon le cheval se braque et ne répond plus convenablement. A vous de doser votre utilisation !

« Mais est-ce que cela va vraiment fonctionner sur mon cheval ? Il a un caractère très spécial. »

Vous n’avez qu’à l’essayer ! Dans la grande majorité des cas le produit fonctionne et ses effets se font vite ressentir. Vous pouvez d’ores et déjà réserver un essai gratuit avec l’un de nos conseillers experts dès maintenant. Il se chargera de vous montrer comment l’utiliser, et ce sera l’occasion de lui poser toutes vos questions – tant d’un point de vue théorique que pratique.

« Comment savoir si le volume de la musique est trop fort pour le cheval ? »

Le volume est bridé. Nous avons réalisé des études scientifiques avec des professionnels et des éthologues pendant plus de 4 années. Ces derniers nous ont permis de créer notre produit en prenant en compte les spécificités de l’ouïe du cheval. Il n’y a donc aucun risque d’endommager son ouïe, même avec un usage régulier du produit.

Marine sur un cheval bai brun pendant une séance Horsecom

« Les ondes sont-elles néfastes pour le cheval ? »

Notre bonnet a été développé avec ces même professionnels. Bien que le bluetooth fasse partie des ondes les plus faibles en intensité (loin derrière les ondes émises par les téléphones portables et les WIFI), nous avons en plus choisi une maille spécial anti-ondes pour notre bonnet audio. Il n’y a donc pas de risques !

« Le produit n’est pas autorisé en concours, et c’est à ce moment-là que j’en ai le plus besoin… »

C’est surtout lors de la détente que nous préconisons à nos cavaliers de l’utiliser. Cela va calmer les chevaux, les relâcher. De plus, s’ils sont travaillés à la maison en musique, ils se sentiront plus en confiance parce qu’ils trouveront quelque chose de connu et donc qui n’est pas inquiétant.
Ils associeront alors le lieu du concours à quelque chose d’agréable.

« Je n’ai pas un très bon sans réseau dans mon centre équestre. Puis-je quand même utiliser le Horsecom ? »

Toutes les musiques commerciales sont disponibles hors réseau si elles ont été téléchargées en amont. Le développement pour les musiques Horsecom est en cours et verra le jour très prochainement.